Le biologique n’est pas un accident

Le biologique n’est pas un accident

Afin de commercialiser une récolte comme « biologique », un cultivateur doit être certifié par une tierce partie. Ce processus implique plusieurs inspections sur l’exploitation agricole afin d’obtenir la certification. La production biologique commence avec des graines cultivées biologiquement. S’il est impossible de trouver des graines certifiées biologiques, il est possible d’utiliser des graines non traitées à condition qu’elles ne dérivent pas de plantes génétiquement modifiées.

La production biologique réduit les risques pour la santé.

L’agriculture biologique s’efforce de produire des plantes saines pour des gens sains.

Les agriculteurs biologiques construisent une terre saine.

La terre est la base de la chaîne alimentaire. Le principal objectif de l’agriculture biologique est de recourir à des pratiques qui construisent des terres saines.

Les agriculteurs biologiques travaillent en harmonie avec la nature.

 

Les producteurs biologiques s’efforcent de préserver la biodiversité.

De nombreux jardiniers et agriculteurs biologiques ont collectionné et préservé des graines, et ils ont cultivé des variétés inhabituelles pendant des dizaines d’années.

L’agriculture biologique aide à conserver des communautés rurales saines.

L’agriculture biologique peut être une planche de salut pour les petites exploitations agricoles offrant une alternative pour produire des récoltes et satisfaire la demande des consommateurs.

Même chose pour les produits non alimentaires et les aliments biologiques.

Chaque catégorie d’aliment a une alternative biologique. Et des produits de l’agriculture non alimentaire sont aussi cultivés biologiquement, y compris le coton.